Douceur d’automne – Domaine Bonian – IGP Côtes de Thongue

16,90 TVAC

Vendange tardive issue d’une surmaturation des raisins par passerillage (concentration des sucres et des acides du raisin par extraction de l’eau par le vent). Cette douceur d’automne est un délicieux nectar gorgé de soleil

Robe jaune clair brillante
Nez exubérant, très puissant. Il présente des arômes de miel, de pain d’épice,
La bouche est suave et capiteuse et présente un bel équilibre entre l’alcool et le sucre. Elle se termine par des notes d’agrumes qui apportent une certaine fraîcheur à ce vin issu d’une récolte tardive

Ce vin sera parfait à l’apéritif, au dessert ou sur foie gras

Ce qu’en pense le caviste

Pour un vin issu de raisins cueillis en surmaturation, quelle fraîcheur ! Ce vin est déjà bien évolué, il présente, avec un bonne rétro-olfaction sur des arômes de noix, de pomme et de poire.

Plus que 4 en stock

Poids 1.2 kg
Alcool

Appellation

Cépage(s)

Contenance

Garde

Millésime

Producteur

Température de service

Type

Catégories : , ,

Le producteur en quelques mots ...

Domaine Bonian

Le domaine de Bonian, à Pouzolles est le vestige d’un tènement féodal dont on a retrouvé quelques vestiges.
Les premières parcelles de l’exploitation furent acquises en 1938 par Marcel Almes (le grand-père). Son fils Robert prendra la succession avant de la remettre à son fils Alain. Ce dernier se lance par passion dans la viticulture et agrandira l’exploitation. Elle compte désormais 15 hectares.
“Ce domaine est avant tout une histoire de famille autour d’un même amour : la vigne et d’une même passion : le vin.” Alain Almes croit dur comme fer à la valeur des cépages qu’il cultive : Muscat petit grains et Sauvignon pour les blancs, Grenache et Syrah pour le rosé, Grenache, Syrah et Carignan pour les rouges.
Ces cépages lui permettent d’offrir une palette étendue de couleurs et de saveurs.
L’objectif essentiel pour Alain est de produire des raisins aromatiques en respectant au maximum le terroir qui l’entoure, il y parvient en ayant de petits rendements (en moyenne 40 hl/ha). Ainsi il entreprend un ré-encépagement partiel de l’exploitation avec une évolution essentielle dans son travail, l’adhésion à un groupe de lutte raisonnée.
Tout ceci dans un seul but : la qualité.
Au cours des balades vigneronnes qu’il organise, il est fier de montrer à quel point sa façon de travailler est respectueuse de l’environnement.
Alain se bat pour faire connaître le vin de sa région. Il est grand mestre de la confrérie del païs de Thongue Peyne Libron, qui a entrepris, avec la commanderie de Faugères et des élus de créer une route des terroirs, des saveurs et du patrimoine.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.